Accueil Info Plus SCIENCE ET ACUPUNCTURE: UN PREMIER CONSENSUS

SCIENCE ET ACUPUNCTURE: UN PREMIER CONSENSUS

En novembre 1997, la NIH (National Institutes of Health) a reconnu l'efficacité de l'acupuncture dans certains domaines précis en se fondant sur la base des études, des revues de littérature et des recherches scientifiques qui avaient utilisé la fine pointe technologique et faisaient preuve de la rigueur nécessaire pour être considérées dans cette vaste synthèse.

La NIH conclut qu'il y a des preuves que l'acupuncture a une efficacité supérieure à l'effet placebo en cas de nausées et de vomissements dus à la chimiothérapie, à une grossesse ou à une anesthésie.

Une efficacité est réellement prouvée en cas de douleurs dentaires et post-opératoires. Les données scientifiques tendent à confirmer cette efficacité contre les douleurs menstruelles, douleurs lombaires, tunnel carpien, fibromyalgie, céphalées (maux de tête) et d'épicondylite (tennis elbow).

Les résultats laissent aussi entendre que l'acupuncture est efficace en cas de problèmes d'asthme, de réhabilitation après un accident vasculaire cérébral et de toxicomanie.

La NIH rapporte aussi que l'acupuncture produit très peu ou pas d'effets secondaires et est un avantage marqué en regard des traitements conventionnels.

Le National Institutes of Health Consensus Development Program a été fondé en 1977 et constitue l'autorité en matière d'évaluation des technologies de la santé et des programmes de transfert dans le monde médical américain. Sous l'égide de ce programme, l'Office des applications médicales de la recherche à la NIH organise de grandes conférences desquelles ressortent un énoncé de consensus et un énoncé de l'évaluation des technologies concernant des sujets controversés en médecine à l'intention des professionnels de la santé, des patients et du public en général.

En 1997 le panel d'experts a livré son énoncé de consensus à la suite d'une revue extensive de la littérature médicale existante et d'une série de présentations par des experts en recherche lors d'une Conférence sur le développement d'un consensus sur l'acupuncture. Le document complet de ce consensus est maintenant disponible sur Internet: CONSENSUS ACUPUNCTURE 1997

Voir aussi l'article sur la liste émise par l'OMS en 2002 (l'Organisation mondiale de la santé):
http://www.acupuncture-quebec.com/informations-acupuncture/12-oms-et-l-acupuncture.html

Pour en savoir plus...
Contactez un acupuncteur membre de l'Association des acupuncteurs du Québec.


SCIENCE ET ACUPUNCTURE: LE PREMIER CONSENSUS
©Association des acupuncteurs du Québec - notes légales

Aimez-vous cet article?


Retour à la liste des articles